Un dessin sans y penser

(actualisé le ) par F.Lequeux

Dessin automatique


C’est une pratique développée par les Surréalistes vers 1940. Il s’agissait de prendre une feuille, fermer les yeux et tracer sur la feuille des lignes uniquement guidé par son inconscient. Puis, rouvrir les yeux, observer le résultat et finaliser en complétant.

André Masson


Grattage


Une autre expérience des surréalistes consistant à gratter les couches superposées de peinture de différentes couleurs jusqu’à faire apparaître des formes plus ou moins transparentes.

Esteban Francès


Frottage


Inventée par Max Ernst, lui aussi surréaliste, cette technique consistait en une production de traces en frottant à plat, la mine d’un crayon sur une feuille de papier posée sur le relief d’une surface texturée (bois, carreau de ciment, médaille...)

Max Ernst, Forêt et soleil, 1931